«Le Centre pour femmes en situation difficile de Béni Bouayach, une structure multifonctions», Nadira El Guermaï, gouverneur coordinatrice de l'INDH

Le Centre d'accueil, de formation et d'insertion pour femmes en situation difficile, inauguré par S.M. le Roi Mohammed VI, samedi à Béni Bouayach, est une structure multifonctions qui répond à plusieurs objectifs, a indiqué Nadira El Guermaï, gouverneur coordinatrice de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Ce centre, qui s'inscrit dans le cadre de la philosophie de la proximité de l'INDH, met à la disposition des femmes, des jeunes et des enfants des quartiers défavorisés de cette ville des espaces axés sur les centres d'intérêt et les objectifs de chacune de ces catégories, a-t-elle dit dans une déclaration à la MAP à cette occasion. Nadira El Guermaï a expliqué que cette nouvelle structure permet aux femmes de bénéficier de formation en couture et broderie, notamment, et de suivre des cours d'alphabétisation, et aux jeunes de suivre des cours d'informatique, ajoutant que le centre compte également une crèche pour enfants. Elle a relevé aussi que ce centre a été réalisé en partenariat avec l'Entraide nationale et la commune de Béni Bouayach, précisant que la contribution de l'INDH au budget global de réalisation de ce projet s'élève à 1,5 million de DH. Le Centre d'accueil, de formation et d'insertion pour femmes en situation difficile, réalisé dans le cadre de l'INDH pour un investissement global de 3,4 millions de DH, permettra d'apporter l'assistance juridique et l'orientation nécessaires aux femmes en détresse, de renforcer leurs capacités, de les sensibiliser et de les prendre en charge dans les meilleures conditions.