Le Festival Fquih Bensalah est toujours fidèle aux coutumes ancestrales. Pour sa 11ème édition qui se tiendra du 16 au 20 avril, cette manifestation constituera aussi, selon Mohamed Moubdii, président du conseil municipal de la ville, «une locomotive devant contribuer à tirer vers le haut toute la région du Tadla-Azilal». Comme à l'accoutumée, le festival, qui sera organisé cette année sous le thème: «Le cheval, legs, culture et générations», permettra au public de rencontrer les troupes de fantasia issues des différentes régions du Royaume et de découvrir leur folklore. «Ainsi la région vibrera, pendant une semaine, au rythme d'une mosaïque de spectacles offrant à voir les richesses des traditions équestres marocaines et du folklore et us et coutumes de la région », a avancé M. Moubdii, également ministre délégué chargé de la fonction publique et de la modernisation de l'administration. De surcroît, ce festival sera aussi l'occasion de promouvoir les traditions culinaires de la région et le tourisme de terroir. Ce sont 400 mille visiteurs en provenance de la région et de tout le Maroc qui sont attendus à cette manifestation, qui vise également à mettre en valeur les traditions ancestrales de la région, notamment des Beni Amir et Beni Moussa. Des tribus connues pour avoir, de tout temps, fait du cheval le symbole de la fierté et de la bravoure. Outre les spectacles de maîtrise de l'art de la fantasia qui seront présentés par les cavaliers, les initiateurs ont concocté un programme riche et varié, avec des troupes d'art populaire. Aussi, des conférences et des débats, une exposition d'art plastique, un show de full-contact, une course pour personnes à besoins spécifiques et une matinée pour enfants et une course cycliste sont au menu. Parallèlement, une course sur route sera organisée le 19 avril à la Place Mohammed VI, avec la participation d'athlètes nationaux et étrangers. Bref, le festival réserve plein de surprises, il suffit de se rendre sur place pour les découvrir.